Prestation universelle d'autonomie : avancées et inquiétudes

19.09.2018

La prestation universelle autonomie évoquée par plusieurs Présidents de la République vient enfin de faire l'objet d'un engagement sous forme d'une loi de financement. 

La conférence de presse

Cependant si la question du financement se pose, elle n'est qu'un des nombreux enjeux de cette mise en place. Le collectif "une société pour tous les âges" dont fait partie APF France handicap insiste sur les enjeux clés du débat : 

  • Mettre fin à la discrimination par l'âge : quel que soit l'âge, le droit à compensation doit être de même nature et couvrir tous les besoins à compenser par tous.
  • Améliorer la gouvernance des deux dispositifs "personnes en situation de handicap" et "personnes âgées".
  • Créer une prestation universelle autonomie reposant sur la solidarité nationale.

Je télécharge le communiqué complet

 

L'intervention APF France handicap

 
La position actuelle des personnes en situation de handicap au regard du droit à compenser les conséquences de leur situation de handicap est très claire : Nous sommes très en colère ! et ce depuis des années !   
 
Cette question détermine fondamentalement la vie d’une personne en situation de handicap ainsi que celle de son entourage. 
Quelle vie ? quels projets ? quel quotidien ? pouvez- vous avoir/ espérer  quand vous ne disposez pas des aides qui vous sont nécessaires 
  • pour vous lever le matin ? 
  • pour effectuer votre toilette ?
  • prendre vos repas ? vous déplacer ? etc. 
  • que ce soient des aides humaines (pour vos besoins essentiels), 
  • des aides techniques (comme un fauteuil roulant pour vous déplacer), 
  • de l’adaptation de votre logement (pour y déambuler et y vivre en toute sécurité),
  • des transports adaptés ou aménagés pour  vos déplacements et ainsi vous assurer une vie sociale, scolaire, estudiantine ou professionnelle comme tout un chacun ? 
Car ce sont bien de tous ces besoins fondamentaux dont il s’agit quand on parle de «  Droit à la compensation » individuelle des conséquences d’un handicap. 
 
Ce sont des années de luttes associatives (dont une très grande manifestation de personnes en situation de handicap et leurs proches en 1999) qui ont abouties à ce que la loi du 11 février 2005 crée la Prestation de Compensation du Handicap. Il ne faut surtout pas l’oublier ! 
Dès lors les attentes sont très nombreuses et les déceptions encore plus ! 
 
Nous sommes 13 ans après la loi du 11 février 2005, ses décrets d’application et la mise en œuvre du droit à compensation. Et nous avons plus que jamais besoin, à partir des constats et du vécu quotidien des personnes, d’un grand plan «  Marshall » sur ce sujet. 
 
Que dire d’un droit :
  • qui ne couvre pas les besoins en aide-ménagère pour les personnes en situation de handicap ! 
  • qui ne couvre pas les aides pour exercer son rôle de parent ! 
  • un droit qui exclue la plupart des personnes en situation de handicap !
  • un droit qui laisse de très lourds restes à charge pour les personnes !
  • un droit qui ne couvre pas les besoins spécifiques des enfants en situation de handicap !
  • un droit avec de tels contrôles intrusifs et absurdes qu’il dissuade fortement les personnes d’y recourir ! etc. etc. 
  • et que dire d’un Droit où il existe 2 barrières d’âges incompréhensibles et injustes ? 
  • celle de 75 ans (une Proposition de loi en cours pour la supprimer retient toute notre attention et nous espérons qu’elle aboutira mais à ce jour RIEN n’est acquis) 
  • et la barrière d’âge de 60 ans qui, comme un couperet, vous fait basculer d’un droit et dispositif  individuel et  (dans son esprit du moins) complet : la PCH … à un dispositif  forfaitaire relevant d’une logique «  aide sociale » l’APA. 
La loi du 11 février a inscrit un droit à compensation au plus près des besoins et attentes des personnes et c’est bien ce Droit auquel nous voulons aboutir aujourd’hui ! 
 
La loi du 11 février a également inscrit la suppression des limites et des barrières liées à l’âge et c’est bien ce que nous attendons aujourd’hui du président de la République suite à ses annonces d’une Loi sur la «  dépendance ».
 
Cette question nous concerne très directement ! Il s’agit de la sécurité, de la dignité et de  l’autonomie des personnes en situation de handicap
 
Au-delà des groupes de travail qui sont programmés et auxquels nous voulons contribuer, nous attendons des engagements forts du Président de la République ainsi que des garanties pour une Prestation Autonomie Universelle qui couvre l’ensemble des besoins des personnes, qui soit intégrale ( sans restes à charges ), qui soit ouverte à toutes les personnes dont le besoin de compenser les conséquences d’un handicap quel qu’en soit l’origine ( un handicap, une maladie invalidante, besoin d’aide à l’autonomie liée à une avancée en âge ..) est reconnu et une prestation dont la Ressource est assurée par la Solidarité Nationale dans le cadre des Caisses de Sécurité Sociale et avec comme opérateur la CNSA ( caisse nationale de solidarité pour l’Autonomie).         
           
 
 
visuel baromètre compensationEt pour toutes les personnes en situation de handicap ou qui ont un proche en situation de handicap, il est encore temps de participer au baromètre de la compensation du handicap !
 
 
 
 
Compensation
Actus

Actualités liées