Covid-19 et précarité : pour un accès aux moyens financiers et l'inclusion bancaire

03.04.2020

Dans des courriers adressés à la poste, la Banque Postale et aux banques privées avec notamment le Secours Catholique - Caritas France, la Fédération des Acteurs de Solidarité, l’Uniopss, la Croix Rouge et ATD Quart monde*, nous interpellons leurs dirigeants sur l’accès aux services bancaires en cette période de confinement.

En cette période de crise sanitaire, nous comprenons bien évidemment toutes les dispositions sanitaires prises pour sauvegarder la santé des personnels, et nous tenons à exprimer notre admiration pour celles et ceux qui continuent à exercer leur mission dans des conditions difficiles.

De même nous avons bien pris connaissance de la démarche du Gouvernement vis-à-vis des acteurs bancaires ainsi que du dispositif, présenté le 30 mars, que la Poste compte mettre en place du 4 au 10 avril afin que le versement des prestations sociales aux allocataires se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Faire face aux dépenses essentielles

Ce qui est en jeu aujourd’hui, c’est l’angoisse pour de nombreux ménages de ne pouvoir accéder aux prestations mensuelles qui permettent de faire face aux dépenses essentielles, notamment l’achat de biens de première nécessité en cette période de confinement.

Pour les populations précaires (5% de nos concitoyens n’ont pas de carte de paiement, ni de carte de retrait), des dizaines de milliers de majeurs protégés, de personnes handicapées et d’adultes sous tutelle alors que les transports adaptés sont souvent défaillants, la fermeture des guichets se traduit par une impossibilité de retirer de l'argent, et donc de régler ses achats.

Pour une ouverture de guichets du 4 au 10 avril

Aussi, au regard de la précarité de nos publics ou de leurs difficultés spécifiques, des disparités territoriales en termes d’ouverture des bureaux de poste et d’agences bancaires (souvent fermés en milieu rural), nous demandons aux banques privées, à la Poste et à la Banque Postale des mesures supplémentaires d’ouverture des guichets pour permettre aux personnes et à leur famille de pouvoir retirer leurs allocations en espèces, entre le 4 et le 10 avril. En tenant bien entendu compte des mesures sanitaires qui s’imposent.

Par ailleurs nous souhaitons que les numéros de téléphone ordinairement facturés pour entrer en relation avec son conseiller soient rendus gratuits durant la période de confinement. Ceci aurait pour conséquences de rassurer les clients qui n’ont pas internet et de faibles revenus.


*Liste complète des associations signataires
Secours Catholique - Caritas France, FAS - Fédération des Acteurs de Solidarité, FEP Fédération de l’Entraide Protestante, UNIOPSS, Croix Rouge, APF France handicap, ATD Quart monde, Collectif Ensemble contre la traite des êtres humains, Amicale du Nid , Aux Captifs, la libération, CCEM, Comité Contre l’Esclavage Moderne, AFJ, ACPE, Cofrade, OICEM, SOS Esclaves, NDC du Bon Pasteur, Justice et Paix, Action Catholique des femmes, Wake up Café

 

Je consulte la page APF France handicap dédiée au coronavirus

 

Actus
Santé et bien-être
Ressources