Allocation d’éducation de l’enfant handicapé en danger : signez la pétition !

05.11.2020

Alors que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2021 est débattu au Sénat, avec Dyspraxie France Dys - Ensemble Face au Handicap, la FNASEPH, HyperSupers TDAH France et l’UNAF, nous lançons une pétition pour la conservation d’une prestation familiale d’éducation de l’enfant handicapé dans la branche famille de la Sécurité sociale.

Depuis plusieurs semaines, nous nous inquiétons de l’éventualité du transfert de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) dans sa globalité de la branche famille à la nouvelle branche autonomie. 
 
En effet, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale, en discussion au parlement, prévoit de supprimer l’AEEH de la branche famille et de la transférer intégralement dans la nouvelle branche autonomie en cours de création. Cette nouvelle branche entièrement consacrée à la politique de l’autonomie intégrera les différentes dépenses liées à l’autonomie, notamment la prestation de compensation du handicap (adulte et enfant). 
 
Or, l’AEEH ne vient pas seulement compenser le handicap de l’enfant, elle vient aussi acter la prise en compte de la situation particulière que représente le fait d’élever un enfant handicapé. Son transfert ne peut pas être décidé avant que les travaux attendus sur la compensation du handicap de l’enfant ne soient menés à bien, en concertation avec les associations de familles, et surtout ce transfert ne pourra se faire en totalité. 
 
Avec des associations de parents d’enfant handicapés et l'Unaf, nous lançons donc une pétition pour demander la conservation par la branche famille d’une prestation familiale de soutien à l’éducation de l’enfant handicapé. 
 
Et nous appelons le gouvernement et les parlementaires à retirer cette mesure du projet de loi de financement de la Sécurité sociale. 
 
Actus
Enfants
Vie familiale
Compensation