Tribune / Handicap : pour certains enfants, pas de transport, pas d'école

25.10.2021

Alors que la question du transport est fondamentale dans l’accès à une école inclusive, avec l’Organisation des Transporteurs Routiers Européens (OTRE), nous publions sur News Tank Mobilités une tribune pour dénoncer l’uberisation du secteur du transport des personnes en situation de handicap et demander à ce que le prix ne soit plus le critère déterminant des appels d’offre. Extraits.

Nous constatons « une forte dégradation de la qualité des prestations qui sont faites par des entreprises non spécialisées. Pour bien comprendre la situation, il faut savoir que les marchés publics de transport de personnes handicapées et l’un des rares secteurs où les candidats ne sont pas tenus de démontrer leurs capacités à accomplir les tâches confiées ».
 
Ainsi, « un simple bon de commande de véhicules sert à certifier l’existence d’un parc automobile suffisant. Et personne ne vérifie avant la rentrée scolaire qu’il y a suffisamment de conducteurs, de licences ou de voitures. Ces entreprises, qui ont tout misé sur le prix, sont défaillantes à la rentrée. Des centaines de familles se retrouvent sans solution de transport, livrées à elles-mêmes. »
 
« Il faut renverser la logique des marchés publics. Le prix, qui constitue jusqu’à 60 % des notes, ne doit plus être le critère déterminant des appels d’offre. Les donneurs d’ordre doivent s’assurer que les entreprises retenues aient les capacités financières pour assurer un service de qualité et qu’elles aient les licences et les véhicules nécessaires pour assurer la totalité des transports. Des contrôles de police doivent permettre notamment de vérifier la validité des licences qui sont quelquefois photocopiées et distribuées à des conducteurs dans l’illégalité. Enfin, ces entreprises ne doivent pas s’affranchir du droit du travail et doivent offrir des conditions dignes à leurs salariés et respecter à minima la mesure phare de la convention collective : l’obligation de reprise des contrats des chauffeurs en cas de changement de prestataire. »
 
« Si rien ne change ? On aura créé un nouvel eldorado du low-cost. On aura découragé les entreprises qui prennent à cœur leur mission. (…) On aura surtout acté que l’école inclusive est un mirage. »
 
 
Actus
Education et scolarité