Résultats du baromètre France handicap de la confiance

22.06.2018

Interrogés du 24 mai au 7 juin, les personnes en situation de handicap et leurs proches se sont exprimées et le résultat est sans appel : entre révolte et défiance, le constat est sévère pour l'action gouvernementale et présidentielle.

 

état d'esprit des personnes handicapés face à la situation éco et sociale

 

Un an après l'élection d'Emmanuel Macron, nous avons lancé avec l'Ifop la première édition du baromètre France handicap de la confiance. 69% des personnes interrogées se déclarent révoltées face à la situation économique et sociale actuelle en France (+ 33 points par rapport à l’ensemble des Français). 

Face à ce constat, Alain Rochon, président d’APF France handicap, a interpellé Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, présente au congrès de l’association. Il a notamment déploré « le fossé qui ne cesse de se creuser entre la politique conduite et notre ressenti quotidien. » Propos étayés par ce chiffre éloquent : interrogés sur leur état d'esprit un an après l'élection d'Emmanuel Macron, 85% des personnes en situation de handicap et leurs proches sont mécontents !
 

Focus sur quelques thèmes

 

300barometre_0003_300x300barometre3_plan_de_travail_1.jpg
niveau de confiance des personnes handicapées en E. Macron pour améliorer l'accessibilité
 
 
Concernant l’accessibilité, les répondants sont 83% à déclarer ne pas avoir confiance dans la politique du gouvernement pour améliorer l’accessibilité aux lieux publics et aux transports et 88% à ne pas avoir confiance pour améliorer l’accessibilité au logement. 
 
APF France handicap exhorte le gouvernement à sortir de sa logique irresponsable et à supprimer l’article 18 de la loi Elan qui prive de nombreuses personnes en situation de handicap et de personnes âgées d’accès au logement.
 
 
300barometre_0000_300x300barometre9_plan_de_travail_1.jpg
3 actions jugées prioritaires par les personnes handicapées et leurs proches
 
 
Les personnes en situation de handicap et leurs proches jugent très sévèrement la réforme de l’AAH : pour près de 9 personnes sur 10, elle est insuffisante, alors même qu’elles demandent en priorité, des ressources pour sortir de la précarité. 
 
90% des personnes handicapées et leurs proches jugent réforme AAH insuffisante
 
Comme l'exprime Alain Rochon dans son discours, cette réforme cache « des centaines de milliers de bénéficiaires de l’AAH et de pensions d’invalidité (les grandes oubliées permanentes !) peu concernés voire exclus de cette augmentation. » De plus elle s'accompagne de décisions telles que la suppression de la prime d’activités pour les salariés titulaires d’une pension d’invalidité et la hausse de la CSG. 
 
Sur les thèmes de la pauvreté et des ressources des personnes en situation de handicap et de leurs proches, le manque de confiance est encore plus fort. Si 8 personnes sur 10 déclarent s'en sortir difficilement avec les ressources de leur foyer, 90% des répondants affirment ne pas avoir confiance en Emmanuel Macron et son gouvernement pour lutter contre la pauvreté des personnes en situation de handicap.
 
 
essai_1.jpg
8 personnes sur 10 déclarent s'en sortir difficilement avec les ressources de leur foyer
 
 
 
300barometre_0001_300x300barometre7_plan_de_travail_1.jpg
90% des personnes handicapées n'ont pas confiance en Emmanuel Macron pour lutter contre leur pauvreté
 
 
 
Ce baromètre de la confiance est un premier signal de défiance des personnes en situation de handicap et de leurs proches à l’égard de l’action du Président de la République et de son gouvernement.
 
Nous renouvellerons ce baromètre chaque année afin de mesurer l’évolution de la confiance des personnes en situation de handicap dans l’action gouvernementale. 
 

 

Actus
Opérations