Présidentielle et législatives : candidates et candidats, écoutez les enfants !

21.03.2022

La Dynamique "De la Convention Aux Actes !", dont nous sommes membres, publie « Les enfants et les jeunes veulent être écoutés », un rapport dans lequel plus de 700 jeunes formulent des propositions à l’intention des candidates et candidats à la présidentielle et aux législatives 2022. 

Les 25 organisations membres de la Dynamique "De la Convention aux Actes !", parmi lesquelles notre association, se mobilisent pour que les enfants et les jeunes ne soient pas les grands oubliés des élections 2022. A cette occasion, elles publient « Les enfants et les jeunes veulent être écoutés ». Un livret qui rassemble les propositions de plus de 700 jeunes, de 7 à 25 ans, ainsi que des verbatims, recueillis via une consultation nationale diffusée en France sur les réseaux sociaux de juillet à décembre 2021. 
 
Avec cette publication, la Dynamique "De la Convention aux Actes !" se fait le relais de la voix des enfants et des jeunes, et ils ne manquent pas d’idées ou de conseils pour les futurs élus. 

Des propositions pour une société plus humaine et moins discriminante

Ils expriment en tout premier lieu leur envie et besoin d’être davantage associés aux décisions politiques et se confient sur leur sentiment d’être insuffisamment écoutés
 
Ils expliquent également les changements qu’ils aimeraient voir advenir dans la société, en formulant des propositions concrètes sur des thématiques aussi variées que l’éducation, le climat, la santé ou encore la société. 
 
Ils rêvent par exemple d’un système scolaire plus humain, égalitaire et adapté aux différences.
« J’aimerais que le système scolaire soit réformé pour pouvoir s’adapter au mieux aux élèves et à leurs besoins, qu’il encourage aussi les parcours plus atypiques en apportant un accompagnement, qu’il mise moins sur la compétition, la recherche de performance à tout prix pour intégrer plus de valeurs, d’entraide et de dépassement de soi positif. Que l’on prenne en compte les différences de chacun dès le plus jeune âge, pour développer et valoriser le potentiel de chacun au lieu d’attendre la même chose de chaque enfant (ce qui est impossible). » Amanda, 19 ans
Les jeunes font aussi des propositions sur la protection de l’enfance.
« Que chacun d’eux soit accompagné de façon adaptée quel que soit leur parcours (enfants placés, porteur de handicap, en prison, etc.). » Audrey, 24 ans
La lutte contre les discriminations, les inégalités, la pauvreté et la précarité est au cœur de leurs préoccupations. 
« Une nette amélioration de la visibilité des personnes transgenres, LGBT, handicapées, souvent invisibilisées, rejetées, critiquées mais également une mise en place de protections à l’égard de ces personnes. Et enfin des programmes scolaires obligatoires, centrés sur ces causes afin de lutter contre l’incompréhension, la haine… » Marion, 17 ans
Ils désirent notamment une meilleure considération des personnes en situation de handicap.
« J’aimerais une société moins individualiste et qu’il y ait plus de respect des autres et du respect pour les personnes en situation de handicap. » Simon, 15 ans
Les enfants et les jeunes attendent également d’être protégés du harcèlement.
 
Autant de propositions à prendre en compte qui rejoignent notre plaidoyer sur les enfants en situation de handicap et qui font aussi écho à des témoignages de notre campagne #23MillionsDeVoix.
 

 
Pour rappel, à l’occasion des élections 2022, la Dynamique "De la Convention Aux Actes !" est mobilisée pour replacer la question de l’enfance au cœur des débats publics. Elle a notamment publié une note à l’intention des candidates et candidats à la Présidentielle quant à la création d’un ministère de l’enfance et de la jeunesse, une note à l’intention des futurs députés proposant la création d’une délégation parlementaire aux droits de l’enfant et une réforme du Parlement des enfants ainsi qu’une vidéo fictive pour sensibiliser l’opinion publique à l’importance de ce ministère.
 
Actus
Elections 2022
Enfants