Présidentielle 2022 : publication d’une note politique sur le thème du niveau de vie

16.12.2021

À quatre mois du premier tour de l’élection présidentielle, dans la continuité de notre Mémento de mesures essentielles à l’attention des candidates et des candidats et dans le cadre de la collection de notes politiques #AEgalité à destination des équipes de campagne, nous publions "Pour le droit de toutes et tous de vivre dignement".

En France, 9,3 millions de personnes dont 2 millions en situation de handicap vivent sous le seuil de pauvreté, soit avec moins de 1 063 euros par mois. Un chiffre de 2018 qui risque fort de s’aggraver suite à la crise sanitaire et ses conséquences économiques et sociales.
Comment se nourrir, s’habiller, se loger, mais aussi se soigner, pouvoir étudier, se cultiver, avoir des loisirs, etc., sans moyens suffisants ? 
Les personnes en situation de handicap sont particulièrement impactées par la précarité.

Handicap : stop aux conditions de vie précaires et à la pauvreté !

Aujourd’hui, de très nombreuses personnes qui ne peuvent pas ou plus travailler, qui ont dû réduire leur temps de travail en raison d’une maladie, d’un handicap, de l’âge, d’un rôle d’aidant familial, de difficultés d’accès à l’emploi… ont des conditions de vie dégradées du fait de faibles ressources. La situation de handicap implique trop souvent des restes à charge inhérents à celle-ci et non compensés par les aides existantes.
Selon le Rapport sur la pauvreté en France de l’Observatoire des inégalités publié en 2018, le handicap expose particulièrement à la pauvreté et aux bas niveaux de vie.
 
À cette pauvreté monétaire s’ajoute une pauvreté en conditions de vie (privations ou renoncements à certains biens de consommation, services ou équipements, pour des raisons financières). Selon l’étude de la Drees "Comment vivent les personnes handicapées" de 2021, près de 3 personnes handicapées sur 10 sont pauvres en conditions de vie (contre un peu plus d’une sur 10 en population générale). 
 
Ces conditions de vie précaires ont été soulignées par le Comité des droits de l’ONU en septembre 2021. Dans ses observations sur la politique du handicap en France, il recommande notamment de « revoir les dispositions concernant la reconnaissance et le montant de l’allocation adulte handicapé en consultation avec les organisations de personnes handicapées », de « réformer le règlement de l’allocation adulte handicapée afin de séparer le revenu des personnes handicapées de celui de leur conjoint »  et de « rationnaliser les systèmes de soutien de la sécurité sociale en garantissant l’accès à toutes les personnes handicapées, comme mesure de lutte contre les situations de pauvreté ».
 
Dans ce sens et face à l’urgence sociale, nous formulons 8 priorités pour sortir définitivement les personnes de la précarité et de la pauvreté.
 
Nos 8 propositions prioritaires :
  1. Garantir un niveau de vie décent aux bénéficiaires de l’AAH
  2. Mettre fin à la dépendance financière des bénéficiaires de l’AAH
  3. Ouvrir un chantier de refondation de l’AAH en revenu d’existence
  4. Améliorer le dispositif de l’invalidité pour sortir ses bénéficiaires de la pauvreté
  5. Enrayer la pauvreté de toutes et tous, à tout âge
  6. Prévenir les ruptures de droits et améliorer l’information et l’accès aux droits
  7. Prendre en compte les conséquences de la pauvreté
  8. Soutenir la sortie de la pauvreté par l’accès à un emploi de qualité

Une collection de notes politiques pour les équipes de campagne dans le cadre de la Présidentielle 2022

La note politique Niveau de vie #AEgalité fait partie d’une collection de notes thématiques #AEgalité destinée à alimenter les débats et les propositions des candidates et des candidats tout au long de la campagne, pour que le handicap soit enfin pris en compte dans leurs programmes.
Visuel collection notes
Visuel collection notes
 
Quatre autres notes sont également disponibles :
 
À venir pour févier 2022 une note sur le thème de la compensation.  
 
Nous considérons qu’il est essentiel que les citoyennes et les citoyens, les acteurs de la société civile – dont les associations – soient associés aux réflexions et propositions des pouvoirs publics. 
En publiant ces notes thématiques mais aussi d’autres documents, nous entendons remettre le handicap au cœur de la campagne et nous positionnons clairement comme parties prenantes des débats pour bâtir une société plus juste, apaisée et durable fondée sur les droits humains.

Retrouvez tous les documents pour alimenter la campagne pour la Présidentielle 2022 sur la page dédiée du site d’APF France handicap.

 
 
 
Actus
Elections 2022
Ressources