PCH Parentalité : point d’étape de notre enquête et suggestions pour améliorer le dispositif

05.11.2021
Nous publions un nouveau point d’étape de notre enquête lancée début 2021 pour évaluer l’impact de la PCH Parentalité sur le quotidien des parents en situation de handicap. Les résultats vont toujours dans le même sens : un nouveau droit peu connu et insuffisant et trop de parents exclus. Au vu de ceux-ci, nous portons donc un certain nombre de suggestions pour améliorer le dispositif dans l'objectif du rapport du groupe de travail dédié au suivi de la mesure.

Quelques chiffres

  • 95,7 % des répondants ne bénéficient pas de la PCH Parentalité. Parmi les répondants qui bénéficient de cette aide, 71 % estiment que cette prestation ne semble pas répondre à leurs besoins.
  • 60 % des répondants ne sont pas bénéficiaires de la PCH aide humaine donc pas éligibles à la PCH Parentalité.
  • 63,4% des répondants ne connaissent pas la PCH Parentalité.
Ce point d’étape confirme la tendance des premiers résultats et nos analyses : les limites imposées par le décret (forfait, éligibilité à la PCH Aide humaine) excluent une large partie des parents en situation de handicap. L’aide proposée est encore peu connue et insuffisante au regard des besoins des parents.

Nos suggestions pour améliorer le dispositif 

  • Revenir aux principes d’une PCH singulière et individualisée (évaluation des besoins et plan personnalisé de compensation).
  • >>> Supprimer les limitations liées d’une part à une prestation calée sur l’âge d’un enfant (quel que soit le nombre d’enfants dans la fratrie) et tenir bien compte des besoins du parent en situation de handicap pour prendre soin et élever tous ses enfants et ce quel que soient leurs âges. 
  • >>> Lever et supprimer la barrière d’âge des 7 ans de l’enfant pour l’octroi de la prestation. 
  • Revoir les critères d’éligibilité à la PCH aide humaine qui aujourd’hui déjà pénalisent beaucoup de personnes en situation de handicap et les excluent de ce droit, cette exclusion étant clairement renforcée lorsqu’il s’agit de parentalité. 
  • Mettre en place des sensibilisations/formations à la Parentalité des personnes en situation de handicap via les Services d'accompagnement à la parentalité des personnes en situation de handicap (SAPPH). Notamment auprès des équipes pluridisciplinaires d'évaluation des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) et des départements. 
  • Inclure les projets parentaux et la période de la grossesse dans les périodes d’interventions de la prestation. 
  • Accorder la PCH Parentalité aide technique en fonction des besoins des parents et non limitée et attribuée aux 3 âges prévus par le décret. 
  • Définir les conditions d’accès à la PCH Parentalité pour les parents adoptants et pour les parents dont les enfants sont en placement ASE.
  • Elargir le périmètre des prestations "connexes" à la parentalité (ex. PCH activités ménagères) car elles sont concomitantes à la question de la parentalité et peuvent être un frein aux projets parentaux. 
 
 
Actus
Vie familiale
Compensation