Observatoire 2021 : nouvel état des lieux et propositions en matière de gouvernance et de participation des enfants

15.11.2021

La Dynamique "De la Convention aux Actes !" dont nous sommes membres poursuit son suivi de l’évolution du respect des droits de l’enfant à travers son nouvel Observatoire 2021. Ce document se concentre sur les stagnations et avancées en matière de gouvernance et de participation. Il formule des propositions concrètes pour améliorer l’effectivité des droits de l’enfant en France et à l’international. 

Quelques mois avant l’élection présidentielle française, la Dynamique "De la Convention Aux Actes !" propose un nouveau document axé sur la gouvernance et la participation. Les stagnations et avancées depuis 2019 dans ces deux domaines transversaux, essentiels à la mise en application des droits de l’enfant, y sont détaillés. 

La France doit se doter d’une stratégie globale et transversale pour l’enfance 

Au regard de la situation des droits de l’enfant en France, la Dynamique demande que la France se dote d’une stratégie globale et transversale pour l’enfance. Cela passe notamment par la création d’un ministère dédié à l’Enfance et à la Jeunesse avec des moyens renforcés. Elle demande également que la parole de l’enfant soit entendue, prise en compte et respectée dans tous ses temps de vie. Et que le principe de la participation de chaque enfant et jeune soit intégrée dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques. 
 
Créée en 2019, la Dynamique "De la Convention aux Actes !" rassemble 24 organisations non gouvernementales, associations - parmi lesquelles APF France handicap -, et collectifs, engagés dans tous les domaines de l’enfance en France et à l’international. Leur objectif ? Porter d’une seule voix des messages de plaidoyer. Fin 2019, à l’occasion des 30 ans de la signature de la Convention relative aux Droits de l’Enfant (CIDE), la Dynamique a ainsi remis 12 actes et 69 propositions aux décideurs publics « pour passer de la convention aux actes ». 
 
En 2020, elle a mesuré les évolutions, durant l’année écoulée, de la prise en compte des droits de l’enfant dans huit domaines : éducation, environnement, gouvernance, justice, participation, précarité, protection et santé. Son observatoire "Une année de plus sans garantie pour les droits de l’enfant" a été publié en novembre 2020. 
 
  
 
Actus
Enfants