Lois de finances et handicap : le comité d'entente alerte les parlementaires sur les ressources

25.10.2018

Alors que les projets de lois de finances 2019 sont actuellement en discussion, le comité d’entente, dont APF France handicap fait partie, alerte les parlementaires au sujet d’une série de mesures budgétaires qui viennent neutraliser la revalorisation de l’AAH ou réduire le pouvoir d’achat de bénéficiaires d’autres allocations ou prestations.

Dans un courrier qu'il vient de leur adresser, le comité d’entente leur fait part de sa ferme opposition concernant ces mesures.
Il pointe plusieurs points :

  • la revalorisation de l’AAH (art.65 PLF) : de nombreux exclus, une augmentation atténuée, baisse du pouvoir d’achat à terme
  • les pensions d’invalidité et rentes (art. 65 PLF) : les oubliés du quinquennat
  • la suppression du complément ressources AAH (art. 83 PLF) : une perte de 75 à 179 € pour les personnes concernées

Le comité d’entente attend donc des parlementaires que les débats sur les projets de loi de finances soient l’occasion d’avoir un discours de vérité sur les ressources des personnes en situation de handicap afin que la revalorisation de l’AAH ne soit pas « un trompe l’œil » sur la réalité vécue ces personnes et leur famille.

Il demande également que l’article 83 du PLF (suppression du complément de ressources) soit retiré.

Lire le courrier adressé aux parlementaires

Actus
Ressources