Grenelle contre les violences conjugales : les femmes en situation de handicap enfin prises en compte

26.11.2019

Alors qu’hier matin a eu lieu la conclusion du Grenelle contre les violences conjugales, nous saluons la prise en compte des femmes en situation de handicap dans les mesures annoncées.

Certes les mesures que nous souhaitions et que nous portons dans notre plaidoyer sur les femmes en situation de handicap allaient au-delà et toutes n’ont pas été reprises. Toutefois, le fait de citer les femmes en situation de handicap et de prévoir des mesures dédiées constitue une première et donc une avancée.

En effet, un certain nombre de mesures concerne plus spécifiquement les femmes en situation de handicap, même si le gouvernement précise que l’ensemble des mesures s’applique à toutes les femmes, quel que soit leur besoin particulier.


À noter donc les mesures suivantes :

  • Mesure 2 : Création d’une culture de prévention et de sensibilisation auprès des élèves en dédiant un conseil de vie collégienne et un conseil de vie lycéenne chaque année à la réalisation d’un diagnostic annuel sur l’égalité filles-garçons en milieu scolaire, avec une attention portée à la participation des élèves en situation de handicap.
  • Mesure 5 : le 3919 sera ouvert 24/24 et 7/7 et rendu accessible aux personnes en situation de handicap. L’appel à projets permettant un tel élargissement des plages horaires sera lancé dès 2020.
  • Mesure 9 : distribution d’un document d’information à toute victime se rendant dans un commissariat ou une gendarmerie. Un document adapté sera élaboré pour les victimes en situation de handicap.

Protéger les victimes de violences en situation de handicap

Être femme et en situation de handicap expose plus que tout à des situations de violences conjugales. Le gouvernement spécifie que « l’ensemble des mesures du Grenelle se déploiera en veillant à ce que leur besoin particulier soit systématiquement prise en compte ».
Ces mesures seront complétées par des actions spécifiques :

  • Mesure 28 : déployer dans chaque région un centre ressource pour accompagner les femmes en situation de handicap dans leur la vie intime et sexuelle et leur parentalité.
  • Mesure 29 : rappeler à l’ensemble des établissements et services médico sociaux la nécessité du respect de l’intimité et des droits sexuels et reproductifs des femmes accompagnées.
  • Mesure 30 : lancer une formation en ligne certifiante pour faire monter en compétence massivement les différents professionnels qui interviennent notamment dans les établissements et services médico-sociaux.

En ce qui concerne cette dernière mesure, nous avons déjà travaillé avec la Miprof (Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains) un guide pratique à destination de tous les professionnels intervenants auprès de femmes en situation de handicap pour les aider à repérer les violences mais aussi à accompagner et orienter la victime. Ce guide a été présenté officiellement les 21 novembre dernier.

 

 

Et pour en savoir plus :

Actus
Femmes
Politique générale