En route pour nos droits fondamentaux !

09.05.2019

Première étape pour la Caravane APF France handicap à Annecy, Strasbourg, Le Mans et en Occitanie !

En cette journée de l'Europe, les militant.e.s ont ouvert la mobilisation en manifestant à Strasbourg devant le Parlement européen.

p1000118.jpg

Au même moment, une conférence de presse s'est tenue à Annecy sur le thème de l'accessibilité parce que pouvoir accéder, c'est la base pour toutes les citoyennes et tous les citoyens ! Un peu plus tard au Mans, les militant.e.s ont organisé un rassemblement autour de l'accès à la culture des personnes en situation de handicap. Au programme : appel à rendre effectifs les droits des personnes en situation de handicap et de leurs proches, échanges et animations pour interpeller les passants et les encourager à signer la lettre ouverte qui sera adressée au président de la République le 14 mai prochain.
 
img_20190509_150506.jpg

d6idhjwxoaab3ph.jpg


À Montpellier, après une conférence de presse, les militant.e.s se sont rassemblé.e.s sur le parvis de l'Hôtel de Ville pour défendre les droits fondamentaux des personnes en situation de handicap : pouvoir se soigner, pouvoir travailler, pouvoir accéder, mais aussi pouvoir mener une vie affective et sexuelle et pouvoir bénéficier de ses propres ressources pour vivre dignement. "Cette manifestation est légitime car nous sommes loin des annonces du Président de la République et de l’accessibilité universelle. Sans parler du seuil de pauvreté en dessous duquel vivent encore beaucoup de personnes en situation de handicap !" déplore Jocyline, 60 ans.

rassemblement_montpellier.png


La mobilisation s'est ensuite étendue jusqu'à Narbonne et Albi : à Albi, le cortège a stationné sur les passages piétons pour sensibiliser les passants à la liberté de pouvoir se déplacer des personnes en situation de handicap. À Narbonne, des actions de sensibilisation (quizz, interpellations, essai d'un fauteuil roulant...) ont été menées pour alerter les passants sur la réalité des personnes en situation de handicap et sur l'urgence de faire respecter leurs droits fondamentaux. Alors qu'on compte 2 millions de personnes en situation de handicap vivant sous le seuil de pauvreté, la précarité, l’exclusion, la discrimination, les inégalités sont le lot quotidien d'encore beaucoup trop de personnes.


frederic.png

Frédéric, 53 ans, vit avec 340€ par mois et a perdu 40€ d'AAH parce qu'il s'est marié !


La mobilisation continue jusqu'au 14 mai ! Rendez-vous sur Twitter pour suivre toute l'actualité de la mobilisation en temps réel et rejoignez-nous à travers la France à chaque étape de la caravane APF France handicap !

depart.png

 

En route pour nos droits