Des loisirs inclusifs avec le SAJ d'Eybens

03.03.2020

Le Service d'Activités de Jour (SAJ) d'Eybens propose une offre de loisirs variés à des personnes en situation de handicap. À découvrir avec les vidéos de la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (CNSA).

Activité ski, voile, atelier théâtre, musique, polyphonie, ou encore arts plastiques : le SAJ d'Eybens propose une multitude d'activités à des personnes en situation de handicap. À travers une vidéo réalisée avec la CNSA, on part à la rencontre des équipes de ce Service d'Activités de Jour et de ses usagers et usagères, toujours en demande de découvertes... et d'inclusion :
 


Des activités pour rompre l'isolement

Odile, cheffe de service du Service d'Activités de Jour d'Eybens, nous parle de la mission du SAJ : "La mission du SAJ est de répondre à la demande des usagers, de pouvoir participer à des activités sportives, culturelles, de loisir toutes adaptées, d'avoir une vie sociale à travers les activités qu'ils partagent."

Au delà de la possibilité d'accéder à des loisirs divers, le SAJ permet à ses usagers et usagères de faire des rencontres amicales, avec des personnes hors du champ du handicap. L'inclusion est ainsi au coeur de la plupart des activités proposées : on échange, on partage, on s'enrichit mutuellement au délà des différences. "Le handicap ? C'est une différence comme toutes les autres... Il y a des personnes de couleur, il y a des personnes, je sais pas, à lunettes, et moi je suis une personne à roulettes. On est tous différents les uns des autres et pour moi on se complète tous", déclare une usagère.
Lors de l'atelier polyphonie par exemple, les usagers et usagères du SAJ ont pu tisser des liens avec des élèves du lycée Iser-Bordier. Yolanne, lycéenne, revient sur cette expérience : "Nous on peut apprendre des choses aux personnes en situation de handicap, et vice versa parce qu'ils nous apprennent aussi beaucoup de choses".



Pallier les difficultés ensemble

En plus d'être totalement adaptées et sécurisées, les activités proposées aux usagers et usagères doivent pouvoir se dérouler dans des lieux accessibles. Or, "tout ça peut être compliqué (...) parce que ça demande quand même une gestion, ça demande de la part de ceux qui organisent une vraie attention" explique Laurence Grattarol, qui anime l'atelier théâtre.
Pour parvenir à organiser une activité, un vrai travail en équipe entre le Service d'Activités de Jour, les participant·e·s et les partenaires se met en place. Jongler avec les contraintes administratives et financières, les limitations de temps, l'état de santé physique et psychologique des personnes et la logistique n'est pas toujours aisé, mais "s'il y a l'envie des usagers, de l'équipe pour arriver à accéder à cette activité-là, ça gomme une grosse part de problématiques et après au fur et à mesure ça se tricote, on regarde ensemble quels sont les freins (...) et petit à petit, on voit comment on peut gommer ces difficultés-là", commente Céline, aide médico-psychologique au sein du SAJ.

Anticiper, prendre le temps, savoir s'adapter et prendre en compte les souhaits de la personne font également partie des clés pour une activité réussie. Pour en savoir plus, nous mettons à votre disposition un guide pratique pour l'accès aux loisirs des personnes en situation de handicap, à télécharger ci-dessous :
 

Etablissements et services
Loisirs, culture et sport

actualités complémentaires