Covid-19 et handicap : alerte sur la dégradation des conditions de vie de nombreuses personnes et de leurs proches

20.05.2020

En cette période de sortie progressive du confinement, nous alertons le ministre des Solidarités et de la Santé et la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées sur la dégradation des conditions de vie de nombreuses personnes en situation de handicap et de leurs proches.

En effet, malgré les mesures prises ces dernières semaines, les personnes en situation de handicap et leurs proches sont nombreuses à vivre des situations angoissantes, qui se prolongent actuellement. Elles ont le sentiment d’être les oubliées de cette crise.

Le refus persistant du gouvernement d’octroyer l’aide de solidarité aux familles les plus modestes à tous les bénéficiaires de l’AAH (pas seulement à ceux qui touchent l’APL) ne fait que renforcer ce sentiment.

Nombre de personnes ont vu leurs conditions de vie se dégrader depuis deux mois. Cette aggravation risque de se renforcer dans les prochaines semaines, les prochains mois : elles seront parmi les premières victimes des conséquences de cette crise sanitaire, mais aussi économique et sociale.

Nous attendons des mesures d’urgence dans les domaines de la santé, des aides humaines liées à la prestation de compensation du handicap (PCH), de la continuité des droits et des aides techniques. Ces mesures doivent être accompagnées sur les territoires car les consignes nationales ne sont pas suffisantes pour que cela se traduise effectivement dans les faits. Et nous attendons également des messages forts à l’égard des personnes concernées.

En outre, le lancement d’un "Ségur de la Santé" a été annoncé. En tant qu’association agréée représentant des usagers de la santé et membre de France Assos Santé, nous ne pouvons être absents d’un tel "Ségur".

Par ailleurs, d’autres "Ségur" doivent être lancés pour prendre en compte l’ensemble des enjeux relatifs aux situations de précarité et aux situations de perte d’autonomie: le président du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) propose la tenue d’assises sur les ressources et nous souhaitons aussi le lancement du chantier sur le risque autonomie.

Nous espérons vivement que les ministres entendront cette alerte et y apporteront des réponses immédiates et à la hauteur des besoins des personnes.

 

Je télécharge le courrier et le détail des mesures d’urgence demandées

Actus
Santé et bien-être
Compensation
Accès aux droits / citoyenneté
Ressources