APF France handicap interpelle le CSA sur l’accessibilité physique des studios de télévision

20.10.2021

Alors que, selon le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), la représentation du handicap reste toujours très marginale sur les écrans, nous interpellons son président, Monsieur Roch-Olivier Maistre, sur l’absence de préoccupations quant à l’accessibilité physique des studios de télévision.

Le rapport du CSA concernant la représentation du handicap à l’antenne et l’accessibilité des programmes de télévision aux personnes en situation de handicap, publié en juin dernier, pose un constat toujours aussi sombre quant au taux de visibilité des personnes en situation de handicap. Celui-ci n’arrive toujours pas à franchir le seuil de 1 % alors que le taux de prévalence du handicap s’élève entre 10 et 15 % de toute population selon l’Organisation mondiale de la santé. 
 
Pourtant, la question de l’inaccessibilité de nombreux plateaux de télévision pour les personnes se déplaçant en fauteuil roulant, un sujet majeur, ne figure pas dans ce rapport. 
Or, nous constatons de plus en plus souvent que les plateaux sont surélevés et que nous ne pouvons pas nous transférer sur les chaises hautes : parfois, il y une plateforme pour nous surélever en fauteuil, mais en général, nous restons dans notre fauteuil, en position basse par rapport aux autres intervenants. 
Nous souhaitons donc que le CSA fasse une étude sur ce sujet.
 
Par ailleurs, nous rappelons que les studios de télévision sont des établissements recevant du public (ERP) qui sont assujettis à des obligations légales en matière d’accessibilité physique. Ainsi, les chaînes de télévision doivent légalement respecter un agenda d’accessibilité programmée dans des échéances cadrées.
 
Nous sommes à la disposition du CSA pour apporter toutes les informations nécessaires et pour engager une réflexion sur ce sujet. 
 
 
Actus
Accessibilité