140 propositions pour rendre les droits fondamentaux effectifs

08.10.2018

La dernière rentrée scolaire l’a encore démontré, les droits des personnes en situation de handicap ne sont pas respectés en France. 

Force est de constater, que notre pays est très loin de permettre aux personnes en situation de handicap d’être pleinement scolarisées, de disposer d’un emploi, d’un logement, d’être soignées, de voter, de bénéficier de ressources décentes et de vivre avec et parmi les autres dans la société.
 
A l’approche de l’examen par l’ONU de l’application de la Convention des Nations Unies relatives aux droits des personnes handicapées, les associations réunies au sein du « Comité d’Entente » et du « Conseil français des personnes handicapées pour les questions européennes »  rendent aujourd’hui public un état des lieux critique de son application.
Ce document met en évidence les écarts considérables dans tous les domaines qui existent entre ses préconisations et le quotidien des personnes en situation de handicap. Il fait la démonstration des graves manquements de la politique du handicap de l’Etat français et soumet 140 propositions concrètes au gouvernement.
 
Politique générale